Galapiat Cirque

La démarche

Galapiat Cirque est né d'un désir d'ailleurs, d'une envie de voyager et d'installer nos chapiteaux aux quatre coins de monde. Depuis, les 6 artistes fondateurs sillonnent les routes d'ici et d'ailleurs avec leurs créations à la recherche de nouveaux horizons en ayant deux territoires de prédilection : l'Amérique du Sud et les Pays Nordiques.

La question s'est posée de savoir comment investir cette envie d'ailleurs et la compagnie a prit le temps de définir et de penser ses projets hors de nos frontières avec l'accompagnement de Spectacle Vivant en Bretagne, dans le cadre de leur programme DeploY.

Aujourd'hui, Galapiat a envie de replacer l'échange au centre de ses voyages. Parce qu'il est important de donner une suite à nos expériences et à nos découvertes, on veut penser nos retours au pays et inviter les amis rencontrés sur la route. Pour donner une dimension pérenne à nos échanges avec les individus, associations ou institutions locales rencontrées au cours de nos voyages, on aimerait s'envisager comme une terre d'accueil, faire venir l'ailleurs à nous et devenir l'ailleurs de quelqu'un d'autre.
On veut aussi essayer d'envisager nos projets locaux à l'international. Ces temps spéciaux de rencontre avec des habitants, des histoires, des territoires où le cirque ne va pas d'ordinaire pourraient résonner différemment au contact d'une langue et d'une culture qui nous sont étrangères. C'est pour ça qu'aujourd'hui il fait sens pour nous de sortir le projet local de son berceau breton et d'aller confronter nos savoir-faire à des enjeux et à des cadres différents.

Cet été 2017, Galapiat Cirque part à la conquête du monde !
Avec une tournée en Argentine, Château Descartes est certainement le gros projet de cette année 2017, mais Mad In Finland et Wagabond ne sont pas en reste puisqu'ils jouent respectivement au festival international de cirque Cirkusslottet en Suède et au festival Ordogkatlan en Hongrie.